Behi Shamiri force à penser, car il ne se contente pas d’une peinture figurative qui refuserait la force de l’abstraction : via la représentation. Il peint la quintessence et l’abstraction pure, en l’occurrence la lumière, variation sur le thème du temps. Son impératif catégorique découle de Schopenhauer : Le monde est ma représentation, ma volonté et ma représentation. Le réel est réduit à ce que le sujet voit de lui, et décrit son essence, le vouloir, se réduit à cette métaphore millénaire essentielle – la lumière. Michel ONFRAY

Buon Aria Buon Aria - 81 x 100 cm

Panarea V
Panarea V. - 46 x 61 cm